Candidat à une offre d’emploi : comment se démarquer en décrivant son niveau de langue dans un CV

Lorsque des candidats cherchent un emploi et envoient un CV, à cette occasion ils doivent renseigner certaines connaissances qu’ils ont, notamment celle des langues. Généralement, ils se contentent d’indiquer qu’ils maîtrisent une ou plusieurs langues en portant les mentions “lu, parlé et écrit”. En lisant ces CVs, les recruteurs potentiels ne sauront pas vraiment quel est le réel niveau des candidats en matière de langues. Il faut donc être plus précis, et se démarquer. Voici les 5 étapes pour décrire de la façon la plus pertinente votre niveau de langue dans votre CV :

Commencer par évaluer son niveau en langues

Vous faites partie de ces potentiels candidats à un poste et devez envoyer votre CV ? Alors pensez à faire une auto-évaluation des langues que vous maîtrisez. Vous pouvez vous survaloriser ou au contraire vous dévaloriser… Le mieux, avant d’envoyer votre CV à un recruteur est de faire certains tests de langues que vous trouverez sur Internet, dans un centre de langues ou avec un professeur si vous doutez de votre niveau. Une fois ce test terminé, vous connaîtrez votre juste niveau et pourrez alors correctement renseigner cette indication à porter sur votre CV.

Qu’implique un accent dans la connaissance d’une langue étrangère ?

Une fois que votre test est réalisé et que ce dernier est convenable, se pose alors la question de votre accent lorsque vous parlez la langue. Soyez rassuré, l’accent n’est pas un handicap. Vous pourrez toujours vous exprimer correctement en utilisant la langue que vous avez apprise mais votre accent français ne sera pas un frein à votre recrutement. Si vous maîtrisez parfaitement l’anglais, par exemple, il vaudra mieux avoir beaucoup de vocabulaire, vous serez un candidat au profil intéressant. Ainsi, une finesse dans le langage montrera à votre futur employeur que vous pourrez converser très correctement avec vos interlocuteurs surtout si vous devez travailler dans les échanges commerciaux internationaux et autres postes où vous devrez beaucoup voyager à l’étranger.

La partie «langues étrangères sur votre CV»

Lorsque vous serez sur le point de remplir la partie concernant les langues étrangères sur votre CV et si vous sollicitez un emploi dans le commerce international par exemple, indiquez alors : anglais courant avec maîtrise en matière de négociation commerciale. Si vous devez vous présenter à un poste plus technique ou contractuel, rajoutez alors : maîtrise du vocabulaire technique à l’écrit ou encore : lecture de documentations techniques en anglais. Il sera ensuite judicieux de préciser votre niveau opérationnel en rajoutant : capacité à animer des réunions en anglais ou communication écrite parfaitement maîtrisée.

Démonstration de votre maîtrise parfaite d’une langue étrangères

Les recruteurs ont l’habitude de recevoir des candidats qui pensent maîtriser une langue étrangère alors que ces derniers ne font que “se débrouiller”. Certains conseillers de Pôle emploi en ont également fait l’expérience. Les candidats ont tout intérêt à démontrer leur niveau au lieu d’affirmer ce dernier sur leur CV. Ainsi, dans la rubrique dédiée à l’expérience professionnelle, il vaut mieux illustrer sa pratique de la langue par des petites indications comme: traduction de devis techniques ou rédaction de propositions commerciales, suivis de projets, etc. Les recruteurs pourront ainsi savoir si vous avez été confronté à des interactions dans une langue étrangère. Pour faire la différence sur votre CV, vous pouvez aussi mentionner le score que vous avez eu au TOEIC (Test of English for International Communication) ou au TOEFL (Test of English as a Foreign Language) si tel est le cas. Un recruteur sera toujours sensible à ce type d’informations.

Rédiger son CV dans la langue demandée

Si vous vous présentez à un poste dont le niveau de langue étrangère est primordial, vous pouvez alors rédiger votre CV dans cette langue uniquement. En règle générale, l’anglais est souvent attendu dans ce domaine. En rédigeant votre CV en anglais, vous ne vous sur-vendrez pas mais vous démontrerez ainsi que vous utilisez un vocabulaire professionnel spécialement utilisé pour certains postes. Si vous trouvez les mots qu’il faut et que ces derniers sont précis, un recruteur remarquera votre CV parmi les nombreuses autres demandes qu’il doit éplucher et vous sortirez ainsi du lot en mettant toutes les chances de votre coté.