Comment devenir un “connaisseur” en toute chose (gastronomie, vins, littérature, arts…)

De quelle façon se manifeste l’éloquence ? Nous n’avons pas tous, ni tous les jours, l’occasion de faire de grands discours en public. Donc par quels autres moyens peut s’exprimer notre éloquence dans les discussions du quotidien ? Tout simplement en affirmant un caractère fort et cultivé : en vous positionnant et en vous faisant remarquer comme un connaisseur du sujet dont vous discutez. Bien sur, tous les sujets ne se valent pas, et être un “connaisseur” des émissions de télé-réalité ne sera pas forcement a votre gloire. Pourtant, c’est quasiment la même dynamique qui fait qu’un individu s’y connait en d’autres domaines, par exemple en vins / oenologie, en gastronomie, en arts, en littérature… Voyons voir comment devenir un connaisseur, quel que soit le sujet auquel vous vous attaquez.

Pour comprendre la démarche, nous allons prendre un exemple un peu surprenant : le chocolat. Oui, vous avez bien lu : nous allons voir comment devenir un véritable connaisseur en matière chocolatée. Tout d’abord, vous êtes d’accord qu’un gros gourmand qui s’avale des plaques de chocolat blanc ou de chocolat au lait ou même un pot de nuttela a chaque gouter n’a pas grand chose a voir avec quelqu’un qui cherche le chocolat noir le plus pur, aux origines exotiques, et se contente d’un ou deux carrés de temps en temps… Même si vous faites plutôt partie des gourmands, voici comment developper un gout particulier pour passer du coté des gourmets.

Avec le chocolat, attention a ne pas manger, mais a savourer ! Nuance, qui a toute son importance… Si vous voulez devenir un fin connaisseur en matière de chocolat, vous ne devez pas le mâcher, mais le savourer en le laissant fondre délicatement dans votre bouche. Ce n’est pas évident, surtout quand on est gourmand, on a envie de tout avaler rapidement. Mais il y a une astuce :

Laissez un morceau de chocolat sur votre langue pendant un court moment, et ensuite collez-le sur votre palais. Chatouillez le chocolat avec votre langue afin qu’il commence doucement a fondre. Le gout des bons chocolats reste plus longtemps en bouche. De cette manière, vous pourrez encore sentir les arômes du chocolat même un certain temps après l’avoir dégusté…

Vous comprenez l’idée ? C’est exactement la même chose dans de très nombreux domaines : ne cherchez pas a vous gaver, a “consommer” sans réfléchir… L’exemple du chocolat est valable pour apprendre a déguster n’importe quel plat : essayez de ressentir chaque épice, chaque ingrédient… Essayez d’évaluer leur proportion… Leur cuisson… Prenez votre temps… Pareil pour le vin… Ne buvez pas, savourez… Pareil pour la littérature : savourez les mots, méditez les phrases, considérez leur construction… Et avec les mots parlés ? C’est la même chose ! Pour exceller en art oratoire, devenez un gourmet des mots

Vous allez au musée ? Ne cherchez pas a tout voir, ou a défiler devant le maximum de tableaux. Arrêtez-vous devant un tableau qui vous attire, et scrutez-le, détaillez-le, prenez le temps de vous concentrer sur chaque parcelle. Regardez les couleurs, soyez attentif aux mouvements du pinceau, au relief de la peinture… N’hésitez pas a rester une heure devant, s’il le faut. N’ayez jamais le sentiment de “rater” d’autres choses : au contraire, vous profitez enfin a fond de cette visite au musée !

En procédant ainsi dans tous les domaines de votre vie, vous deviendrez vite un authentique “connaisseur”, respecte pour votre bon gout et votre art de vivre. Plus vous affinerez vos perceptions, plus vous serez subtil dans votre expression. Ainsi s’affirmera tout naturellement votre éloquence dans les échanges a priori banal du quotidien a table avec votre famille, vos amis ou vos collègues.