Embrassez votre public (plutôt que l’assommer) : faites-lui un KISS !

Faites un K.I.S.S. à votre public :-*

KISS est l’acronyme de “Keep It Short and Simple”, littéralement : “Fais simple et court !”

Lorsque nous prenons la parole en public, lorsque nous avons un discours à faire, un toast à porter, nous avons tendance à parler plus vite que d’habitude. Cela est bien évidemment dû à l’excitation et au stress de la situation. Mais c’est aussi dû au fait que nous cherchons à être parfait, à montrer tout ce que l’on sait, à être exhaustif ou encore à trouver à tout prix le mot juste…

Et on se met à étirer son propos, à le faire traîner, à se répéter, à s’égarer. Un cauchemar pour l’assemblée.

Rien de plus insupportable qu’un discours qui s’éternise.

Pour éviter cela, ne cherchez pas à en dire le plus possible le plus rapidement possible. Ne cherchez pas à être exhaustif – c’est de toute façon impossible à l’oral (Keep It Short). Ne cherchez pas non plus le mot idoine chaque fois, mais contentez-vous des expressions qui vous viennent naturellement (Keep It Simple).

Limitez votre propos à quelques messages clefs (3 maximum…) et prenez votre temps. Exprimez vos idées dans un langage accessible, compréhensible pour le plus grand nombre. En fait, le principe KISS consiste à dire moins, mais dire mieux.

Et si vous avez vraiment le sentiment de ne pas dire tout ce qu’il faut pendant votre intervention ? La phase des questions/réponses est là pour ça ! Le public sera d’autant plus motivé et intéressé pour vous questionner, et vous, vous serez d’autant plus habile à répondre que vous disposerez d’une véritable force de réserve.

[ lire aussi : 4 techniques pour répondre aux questions du public ]

En vous limitant volontairement lors de votre intervention, vous laissez des points en suspens, vous créez une attente. Il est préférable de ne pas de tout dire mais de donner envie d’en savoir plus ! Voilà comment vraiment susciter l’intérêt du public !

Je pourrai d’ailleurs vous dire beaucoup d’autres choses à ce propos, mais puisqu’il s’agit de faire simple et court… Je vous “embrasse” !

[ lire : Comment écrire un discours percutant en moins d’1 minute ]