Et, surtout… N’oubliez pas d’être vous-même…

Dans tous vos discours, vous devez laisser transparaître le vrai « vous »… Facile a dire. Pourtant, beaucoup d’entre nous, en prenant la parole, cherchent à se “créer un rôle”. Nous essayons d’affirmer un style qui n’est pas vraiment le notre mais celui de nos modèles. Un style tantôt “cool”, tantôt “intellectuel”, ou “rebelle”, selon les personnes que l’on admire.

Le plus souvent, nous essayons de tenir celui du « bon orateur »… Nous exagérons notre façon de faire, de bouger, de déclamer, nous déformons notre voix sans pour autant la rendre plus puissante, nous prenons un accent plus ou moins volontairement… Le résultat est souvent un immense gâchis. Jouer un rôle, quel qu’il soit, est une erreur : car cela nous enlève notre bien le plus précieux : notre authenticité !

Quel que soit le contexte, laissez toujours une part de vous paraître. C’est un pre-requis pour que l’on vous accorde davantage de confiance. Voici comment faire en 3 points :

1. Revendiquez vos origines, honorez vos racines

Soyez la personne que vous avez toujours été, vous êtes le produit de votre vie passée. Ne la laissez pas entièrement derrière vous auquel cas vous perdriez contact avec une part importante de vous. Honorer ses racines ce n’est pas nécessairement rappelez à chacun que vous êtes le fils de votre père célèbre ou que vos parents sont immigrés. Honorer ses racines c’est dire dans les faits ce que vous avez vécu, et pourquoi cela vous a influencé.

2. Assumez et partagez vos valeurs et vos croyances

Le plus important n’est pas d’être apprécié mais d’être vrai, en accord avec ce que vous êtes. Partager vos valeurs est un moyen efficace de construire un pont. Préfère-t-on un leader qui dit ce que les autres veulent entendre, ou un leader qui a le courage de parler de ses vraies convictions ? Cela se vérifie en affaires comme en politiques. Exprimez vos valeurs. Agissez selon elles.

Ce qui est authentique est ce que vous croyez réellement. Pour que cela fonctionne, vous devenez être enthousiaste lorsque vous en parlez. Ce n’est pas seulement l’idée mais l’émotion derrière l’idée qui fera de vous une personne sincère. Un auditoire reconnaît une personne qui parle d’une croyance en laquelle elle croit. De temps en temps, prenez la plume et écrivez les choses qui vous importent réellement (je conseille à ce sujet l’excellent livre Devenez ce que vous êtes, de Nicolas Proupain). Ce que vous croyez est le noyau de votre personnalité, lorsque vous permettez à d’autres de le voir, vous gagnez des amis et de la confiance. Partager vos croyances est une des choses les plus authentiques.

3. Parlez de vos défis professionnels, de vos difficultés, de vos réussites

Un moyen de paraître sincère aux yeux de votre auditoire consiste à leur raconter en détails les leçons que vous avez apprises des obstacles que vous avez rencontrés. Lorsque vous parlez, l’auditoire veut que vous les inspiriez, il veut connaître la vérité pratique et comment l’interpréter.

Cependant, ne jouez pas les grands savants. Ne faites pas comme si vous compreniez tout mieux que tout le monde. Ne vous mettez pas dans la peau du petit professeur auto-satisfait et prescripteur. Un peu de naïveté est essentiel. Dites de ce que vous pensez, exprimez vos opinions sans politiquement correct ni mot surjoué. L’authenticité est la vérité et la vérité demande de la naïveté. Ne l’évitez pas. Ayez de la naïveté, mais ne soyez pas uniquement candide

Un dernier conseil…

Amusez-vous ! S’amuser est l’un des meilleures moyens d’obtenir une connexion avec votre public ! Cela attirera les autres dans votre vie, donnez de l’énergie et vous en recevez en retour. Vous vous créerez des relations importantes en honorant votre personnalité et votre singularité, en le partageant avec autrui. N’ayez pas peur de perdre un peu de votre splendeur, vous y gagnez en confiance, en respect et en authenticité.