La Conférence Berryer : jeux de mots, effets de manche et coups bas à l’honneur !

Le mercredi se tient à Paris un événement méconnu du grand public : la Conférence Berryer.

[amazon_link asins=’2081363348,B00DVIRGLY,2212555806′ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’5c96abf0-0ff2-11e7-8618-c3fb8aa1e4d8′]

Prenant place au sein du Palais de justice de Paris, la conférence Berryer est un événement oratoire quasi-hebdomadaire mettant en scène les douze avocats lauréats du concours de la Conférence du barreau de Paris + un invité (le plus souvent une personnalité) + de deux à six candidats + un ancien secrétaire… + les spectateurs bien sûr !

Le principe ? A chaque conférence, deux thèmes/problématiques sont abordées. Cela peut être des sujets sérieux comme « tout est-il négociable ? » ou « le cerveau est-il une prison ? », mais cela peut être aussi des sujets plus décalés (« Les écrits sont-ils vains ? », « Peut-on sortir debout des Assises? ») !

Le plus souvent, les thèmes sont en concordance avec l’invité, dont le nom est alors généralement détourné de façon humoristique (« Veni, Vidi, Vivendi » lors de la venue de Jean-Marie Messier… « Ne reste-t-il aux Pagny percés que la liberté de penser ? » lors de la venue de Florent Pagny… Le 5 décembre 2014 était invitée Claudia Tagbo, donnant l’occasion de former le sujet suivant : « Vous a-t-on déjà dit ‘Tagbo’ yeux tu sais ? »).

[amazon_link asins=’284205301X,2501092783,2876918749′ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’67deb3fd-0ff2-11e7-b451-9dfc4f951c3d’]

Sur un des deux sujets au choix, les candidats préparent un discours en rapport. Enfin en théorie, car en pratique l’esprit se rapproche du Tribunal des Flagrants Délires de Desproges et Rego, le candidat ayant pouvoir de donner la direction qu’il veut à son discours (sérieuse, humoristique, ou carrément cynique). La plupart des candidats en profitent pour placer nombre de jeux de mots, d’envolées lyriques et d’effets de style pertinents, tous plus différents et agréables pour les oreilles les uns que les autres.

Lors de la fin du passage de tous les candidats, c’est au tour des secrétaires de mener une critique du discours du candidat (ou même de critiquer le candidat lui-même en versant sans vergogne dans les attaques ad hominem et ad personam), en s’efforçant toutefois de rester dans un registre juste, cinglant mais humoristique. Et c’est là que l’on voit que prendre la parole avec brio est véritablement un véritable art !

Une fois les discours des secrétaires finis, il peut arriver qu’entre en scène un ancien secrétaire – dont le discours va cibler ses pairs, les mêmes qui ont éminemment critiqué le candidat juste avant…. Et de façon similaire, jeux de mots, coups bas et art lyrique sont à l’honneur !

Vous passerez donc un excellent moment (nombreuses références culturelles, et bon si vous aimez l’art oratoire, allez-y !) dans un endroit atypique au centre de Paris (Palais de justice) à deux pas des quartiers animés (St Michel, St Germain, Châtelet).

Combien ça coûte ? Figurez-vous que l’entrée est gratuite : donc aucune excuse pour ne pas y assister au moins une fois ! Pensez juste à venir un peu à l’avance pour avoir de bonnes places… Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de la Conférence !

[amazon_link asins=’2810419663,2252034386,2253061204,284205301X’ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’74b72012-0ff2-11e7-9899-c1a504a9aa6a’]