L’art subtil de la flatterie en 10 techniques admirables

Pourquoi devrait-on “flatter” les autres ? La flatterie a mauvaise presse. Elle est vue comme un moyen de tromper, de manipuler… Comme l’écrivait Jean de La Fontaine dans sa fameuse fable du corbeau et du renard, “Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute”. C’est-a-dire, en d’autres termes, que les personnes touchées par un compliment se font ainsi berner. Il faudrait donc n’être point flatteur, ni sensible a la flatterie.

L’écrivain Jean-Marie Rouart défend au contraire la flatterie en tant que forme de politesse, nécessaire au vivre-ensemble et a l’harmonie sociale : “Les médisants appellent ça de la flatterie. Moi, je nomme ça courtoisie.” Notez cependant que cette citation ne sauve pas le terme de “flatterie”, mais simplement la pratique consistant a donner le sentiment a une personne qu’elle est importante (et, probablement, plus importante qu’elle ne l’est réellement…).

La flatterie est le secret de longévité des personnes souvent exposées au public. Prenons le cas de l’increvable Michel Drucker, qui aura passé toute sa vie a la télévision, même ses dimanches. 50 ans de carrière, tout de même ! Il confiait que son secret résidait dans son art de manier le “sujet, verbe et compliments”. Il expliquait par ailleurs : “On m’a souvent reproché d’être ‘trop gentil’. Mais ce n’est pas avec la méchanceté gratuite que nous réussissons dans ce métier.” Michel Drucker est donc la preuve vivante qu’il faut parfois être flatteur, pour le propre intérêt du flatteur comme de ses collaborateurs ! Voici donc 10 techniques pour utiliser l’art de la flatterie au quotidien, au travail et avec les personnes de votre entourage :

1 : Passer par autrui

Flatter par le biais d’une tierce personne rend le compliment plus sincère. Par exemple, si une amie vous dit : “Pierre m’a dit qu’il te trouve brillante”, vous serez d’autant plus touchée par le compliment que si Pierre vous l’avait dit directement. Il importe donc de trouver les bons relais, pour faire remonter les bons mots aux bonnes personnes… De toutes les formes de flatteries, c’est la plus efficace. Prenez donc soin de dire du bien des gens dans leur dos, et surtout pas du mal !

2 : Etre créatif et inattendu 

Attention aux compliments trop simples ou trop évidents, attention a ne pas dire des banalités ! Ne flattez pas sur quelque chose d’attendu, mais soyez surprenant. Exemple : ne flattez pas quelqu’un sur ses plus grandes réalisations, ou sur ce que tout le monde admire, mais trouvez au contraire le petit détail subtil que personne ne semble avoir vu. Ce qui flattera la personne visée, c’est l’attention que vous lui aurait ainsi portée, semblant aller bien au-delà des apparences…

3 : Etre précis dans la flatterie

De la même manière que le conseil précédent, il faut éviter les compliments généraux et génériques. Du genre : “t’es le meilleur”… Les compliments hyper-personnalises sont beaucoup plus efficaces. Précisément parce qu’ils semblent d’autant plus sincères, car il faut forcement bien connaitre la personne que l’on flatte, c’est donc la preuve qu’on lui a portée un minimum d’attention. Pour flatter un auteur, par exemple, citez lui une phrase clef de l’un de ses ouvrages aujourd’hui introuvables ! Pour flatter un acteur, a qui tout le monde dit “on doit vous le dire souvent…” faites-lui au contraire un compliment qu’on lui fait rarement, en décrivant avec précision l’un de ses tout premiers seconds rôles ou il apparait tout juste quelques secondes a l’écran (en lui faisant valoir qu’on sentait déjà toute sa prestance, son potentiel, son talent…)

4 : Attention a ne pas recycler ses flatteries !

Corollaire des conseils 2 & 3, si les bonnes flatteries doivent être le plus original et le plus personnalisé possible, n’utilisez pas les mêmes flatteries avec des personnes différentes ! Imaginez un peu : si deux individus apprennent que vous les avez complimentés sur un même point… l’effet de la flatterie tombe a l’eau, c’est même contreproductif, et vous êtes démasqué ! C’est justement ce genre de flatteries qui correspond a de la manipulation : faire les mêmes compliments impersonnels a tout le monde…

5 : Flattez… et critiquez un peu en même temps…

Une bonne technique pour produire une flatterie efficace est d’y mettre un semblant de critique. Une pique inoffensive donnera en effet de la crédibilité a votre propos. Par exemple, imaginez que vous deviez flatter un metteur en scène : signalez-lui qu’il y a un faux raccord dans son film, avant de vous exclamer qu’il est le Kubrick du XXe siècle ! Effet garanti. Technique a manier avec précaution, soit dit en passant…

6 : Demandez des conseils

Voici un bon conseil que celui de demander des conseils… Ahah. Voila comment fonctionne cette technique : en demandant a quelqu’un des conseils, cela le place dans une position de partage de compétence qui le valorise. C’est en cela qu’il sera indirectement flatté. Si vous ajoutez un compliment pour justifier votre requête, vous faites coup double. Exemple : “Vous qui êtes une pointure dans ce domaine, pouvez-vous m’éclairer sur ce sujet ?” Non seulement vous flattez votre interlocuteur, mais en plus vous profiterez certainement de très bons conseils et d’anecdotes de sa part.

7 : Savoir se taire…

Dans un monde ou tout le monde regarde son nombril, efforcez-vous de ne pas regarder le votre. Très difficile. Pourtant, une écoute attentive, sans interruption, peut devenir en soi une forme de flatterie. Dale Carnegie explique très bien cela dans son livre Comment se faire des relations : “Rappelez-vous que la personne avec qui vous conversez s’intéresse cent fois plus a ses désirs et a ses problèmes qu’a vous et a vos préoccupations.”

8 : Evitez les exagérations 

Attention a ne pas trop en faire. Complimenter, c’est bien, mais un compliment abusif passera pour une moquerie. Imaginez un peu que vous demandiez des conseils minceur a votre grande-tante obèse… Du foutage de gueule. Pour éviter les exagérations, c’est pourtant simple : faites des compliments sincères. Regardez la personne que vous voulez flattez ou pensez a elle, et cherchez ce qu’elle a de meilleur en elle. Encore une fois, inutile d’inventer, ou de vouloir plaquer sur n’importe qui des compliments génériques. Nous avons tous des qualités, même si elles sont trop souvent cachées sous de trop nombreux défauts, et la première flatterie est de prendre le temps de déceler ces qualités chez les autres.

9 : Confiez un secret

Faire une confidence intime signifie a votre interlocuteur qu’il est quelqu’un de confiance et de discret, ce qui va le flatter. Evitez toutefois de lui révéler que… vous n’êtes qu’un gros flatteur désabusé qui cherche a vivre aux dépens de ceux qui l’écoute !

10 : Soyez sincère 

Soyez sincèrement sincère… Croire en chaque compliment que vous formulez est tout simplement le meilleur moyen pour qu’il atteigne sa cible.