Le vrai luxe, c’est de prendre son temps… Une méthode en 6 étapes pour gagner la course contre la montre

Comment bien gérer son temps ? Voila une question fondamentale. Car le vrai luxe, c’est de prendre son temps… Voici donc une méthode en 6 étapes pour retrouver le contrôle sur votre vie qui s’écoule seconde après seconde :

1. Gérer son temps comme une ressource rare

« Ceux qui disent que le temps c’est de l’argent sont dans l’erreur, on peut mettre les euros de côté, pas les heures » disait Oxmo Puccino. Le temps est et a toujours été sans aucun doute la ressource la plus précieuse de l’Homme. Néanmoins, comme chaque ressource naturelle, elle est gaspillée à foison, et seuls certains sont capables de l’appréhender et de l’apprécier à sa juste valeur. Heureusement, il existe des leviers essentiels sur lesquels il est possible d’agir afin de renforcer sa maîtrise sur le temps.

2. Un manque de temps n’est qu’une mauvaise gestion des priorités

Et pour re-établir une gestion saine des priorités, il est indispensable de re-pondérer complètement toutes ses soi-disantes « priorités ». Première chose a faire : supprimer les habitudes chronophages qui vous desservent ! Regarder la TV en rentrant chez vous, passer une heure sur internet pour répondre à ses mails, consulter et partager des bullshits sur des sites communautaires… peuvent être un bon exemple de mauvaises habitudes. A la place, vous pouvez en profiter pour vous instruire ou pour développer votre social : sorties entre amis, apprentissage d’une langue étrangère, lecture de ce livre spécifique qui traîne depuis trop longtemps dans votre bibliothèque… Sachez donc hiérarchiser et pondérer vos priorités.

3. Le pouvoir de la délégation

Vous avez fait un tri dans vos activités ? Bien ! maintenant, il ne doit vous rester que des activités qui sont soit obligatoires soit enrichissantes. Le but est donc de prendre les activités dont vous désirez vous séparer mais dont vous ne pouvez pas faire autrement que de les traiter et de les déléguer ensuite à une personne tierce. Exemple : déléguer le repassage de l’ensemble de sa garde robe à sa gardienne, sous réserve d’une rémunération. Cela vous coûtera de l’argent mais vous libérera du temps que vous pourrez mettre à profit pour vous. D’une manière générale, déléguez tout ce que vous pouvez.

4. Une vision planificatrice

Vous disposez donc d’un noyau d’activités « saines ». Le but étant maintenant de les organiser entre elles. Pour cela, il est impératif d’avoir un minimum de planification. Si vous avez un rendez-vous à l’autre bout de Paris, planifiez une heure de départ et laissez-vous le temps du trajet avec une marge d’erreur qui, si elle ne sert pas, vous servira à prendre un thé/café ou tout simplement à faire une partie du trajet à pied !

5. Qui dit planification dit…

objectifs. Définissez vous des objectifs à long terme et à court terme, et écrivez les sur une feuille de papier afin de les faire passer d’un état abstrait à un état concret. Affichez-les, jetez un œil dessus chaque jour/semaine/mois, que sais-je, mais ne les perdez pas de vue, cela vous évitera de l’égarement et donc une perte de temps.

6. L’Exemple d’Edison

Paraphrasons Edison : « Je n’ai pas connu 100 échecs avant d’inventer l’ampoule, j’ai juste découvert 100 façons de ne pas fabriquer une ampoule ». Ce mot d’esprit merite qu’on prenne le temps de le méditer… Une fois quelque chose accomplie, prenez du recul et revenez dessus une semaine plus tard. A froid, cette chose a-t-elle été positive ? négative ? avez-vous réellement gagné du temps ? en avez-vous perdu au final ? Cela permettra d’analyser vos faux-pas et de les tourner en expériences enrichissantes. Rappelez vous que l’échec n’existe pas.

Si vous aussi vous avez vos trucs pour devenir le maître du temps, partagez-les avec nous sur twitter @CoachEloauence !