Les idées dirigent le monde… Mais c’est la parole qui dirige les idées

Le magazine CoachEloquence.com a pour vocation de fournir aux leaders d’aujourd’hui et de demain comme à tout un chacun les outils pour décupler la communication et les aider à faire entendre au mieux leur message. Le magazine vise à contribuer à l’amélioration et au perfectionnement de leur prise de parole.

Chef d’entreprise, responsable associatif, militant ou cadre de parti politique : toute personne ayant des responsabilités ou défendant un projet est amenée à s’exprimer face à d’autres personnes, parfois en petit nombre lors d’entretiens ou de négociations difficiles, parfois en très grand nombre face à des foules aussi exigeantes que versatiles. Si un bon orateur est un orateur qui sait improviser, à l’inverse on ne s’improvise pas bon orateur. Seule une préparation efficace assure le succès.

La parole est le plus puissant des outils pour servir ses idées. Ce sont les idées qui dirigent le monde. Mais les idées n’existent pas toutes seules : encore faut-il les incarner, pour les communiquer, les exprimer, et convaincre le plus grand nombre de personnes possible. Pour cela, rien ne remplacera les individus en chair et en os qui en parlent avec passion, qui font vibrer les cœurs et occupent les esprits. Une idée juste ou bonne ne convainc pas le monde par la simple preuve de son bien-fondé. Bien souvent, on n’adhère pas à une idée parce que la vérité en est démontrée, mais parce qu’on adhère d’abord à la façon dont cette idée est présentée. Nombreux sont ceux qui peuvent suivre certaines personnes parce qu’elles ont du charisme, avant même de bien comprendre tout ce qu’elles racontent.

Bien parler est nécessaire. Le langage est le propre de l’homme, et pourtant tout le monde n’en manie pas toutes les subtilités avec la même facilité. Tout le monde parle, mais tout le monde n’utilise pas au mieux la parole en tant qu’outil au service de ses idées ou de ses projets. Bien parler n’est pas inné. Il faut s’entraîner à l’oral, apprendre à préparer ses discours, beaucoup répéter, étudier les techniques éprouvées par les grand maîtres de la rhétorique au fil des siècles, et remises au goût du jour par les formateurs en média training et en prise de parole en public.

Comme la plupart des professionnels de la communication, les experts qui sont invités à rédiger des articles pour le site Coach Éloquence Magazine travaillent généralement sur le discours en lui-même – c’est la dimension intellectuelle -, mais aussi et surtout sur le support de ce discours, à savoir l’orateur lui-même – c’est la dimension plus physique. Le travail sur le discours concerne les formes de l’argumentation, la formulation, le vocabulaire, les slogans, la logique et la dialectique. Le travail physique de l’orateur consiste quant à lui à améliorer la gestuelle, à corriger les gestes parasites, à favoriser les expressions faciales et les attitudes corporelles les plus adaptées… Le travail physique prend pour matière l’individu lui-même, celui qui doit s’exprimer, son corps et son évolution dans un cadre spatial donné.

Ce n’est d’ailleurs pas seulement la gestuelle, ni les seules expressions faciales et corporelles. Il s’agit d’un travail de fond, invisible au premier abord, visant à développer par des exercices spécifiques différentes parties du corps sollicitées lors d’une intervention à l’oral. La diction et l’articulation en font partie. Le ressenti intérieur également.

Bien parler est nécessaire. Dans la vie de tous les jours, nous avons besoin de nous exprimer, de répondre, de parler… Quelle que soit l’occasion. Et plus encore lors d’occasions particulières, porter un toast lors d’un mariage ou d’un grand rassemblement…

Prendre la parole en public, animer une réunion, débattre ou négocier, intervenir sur un plateau télé, répondre à des journalistes… Dans toutes les phases d’un projet associatif, à tous les niveaux d’un engagement politique, il est indispensable de manier efficacement les outils de la communication verbale. S’exprimer avec éloquence est le meilleur moyen de servir ses convictions.

Il est important, pour les leaders d’aujourd’hui et plus encore pour ceux qui espèrent le devenir, de suivre des stages et des séminaires ponctuels, en plus de trouver des réunions régulières comme des cafés philo ou autres cercles de discussion pour s’entraîner à parler en public. L’intérêt d’un séminaire est son mode “intensif” et sa durée : le temps d’une journée entière ou d’un week-end, afin d’insister sur un thème particulier ou une pratique spécifique. Mais c’est la régularité de l’entraînement et des occasions qui fera de vous un vrai bon orateur. Misez sur des cours généralistes au début, puis, une fois “rodé”, n’hésitez pas à suivre des formations renforcées en media-training, des programmes de coaching en négociation, mais aussi en séduction ou encore d’initiation au mentalisme, ainsi que des modules de préparation physique soutenue ! l’art oratoire est en effet une difficile beaucoup plus physique qu’il n’y parait…

Au final, ce que vous comprendrez encore plus clairement, même si vous en avez déjà l’intuition, c’est que si ce sont les idées dirigent le monde… C’est la parole qui dirige les idées… Et c’est l’orateur qui dirige la parole. Prenez le pouvoir, prenez la parole. Affirmez votre position, agissez en leader. Devenez un authentique orateur.