N’y a-t-il donc que le style qui compte ?

“Dans les choses de peu d’importance, c’est le style qui compte, non la sincérité. Dans les choses d’importance, aussi.” Cette citation d’Oscar Wilde a de quoi faire réfléchir ! Alors, posons-nous la question : n’y a-t-il donc que le style qui compte ? Est-ce que cela revient à dire que nous privilégions surtout les apparences par rapport à une certaine réalité ? Et surtout… Pourquoi cela serait-il si choquant ?

Relisons plus attentivement la citation d’Oscar Wilde : il commence par contextualiser “dans les choses de peu d’importance…” Ce a quoi nous pouvons souscrire. En effet, on peut refuser que le style ne supplante pas le fond en toute chose, mais uniquement dans les domaines peu profonds, inintéressants, anecdotiques… Comme la télé-réalité par exemple… Ou le pur divertissement…

Pour éviter d’être soumis au dictat du style, le premier principe serait donc de s’engager pour “une chose importante”, dans un “domaine qui compte”. Bref, de privilégier le fond des le début, pour ne pas se faire rattraper par le raz-de-marée de la superficialité. Mais ironiquement, Oscar Wilde nous dit qu’en réalité le style compte davantage que la sincérité pour les choses importantes aussi !

Mais en quoi la sincérité serait-elle donc un critère de valeur ? Le fait qu’une personne nous semble sincère n’est jamais qu’une apparence, potentiellement trompeuse. Le problème de la majorité des personnes convaincues d’avoir la vérité pour eux, est de ne pas chercher a soigner leur style, qui, lui, peut malheureusement susciter de la méfiance. La sincérité d’un orateur ou de tout autre type de locuteur compte donc bien peu, en effet, et la maitrise du style est finalement avant tout la preuve d’une intelligence pratique.

Les personnes qui prétendent ne pas être superficielles ou ne pas se fier aux apparences font pourtant la même chose que les autres : lorsqu’elles offrent un cadeau a quelqu’un, elles prennent soin de bien l’emballer, avec un joli papier ou un beau ruban, car elles savent que le style de l’emballage compte de façon décisive dans la réception du cadeau, quel que soit le cadeau en question. Et c’est bien cette forme d’intelligence pratique et sociale qu’il convient de transposer dans tous les domaines de la vie humaine, ni plus ni moins.

Derrière le cynisme revendiqué du facétieux Oscar Wilde, on peut donc relever un principe d’action déterminant : oui, le style compte, d’autant plus pour quiconque serait convaincu d’agir au nom d’une cause particulièrement “importante”. Et allons plus loin dans le cynisme : c’est précisément l’attachement au style d’une présentation que l’on pourra espère faire advenir l’objet de celle-ci comme “important”…

Conclusion : plus ce que vous avez a dire est important, plus il vous incombe de soigner votre style et le style de vos présentations.