S’exprimer avec confiance, enthousiasme et optimisme

Formulez vos pensées positivement. Et l’impact de votre communication en sera décuplé ! Nous le voyons très souvent, l’inconscient joue un rôle important dans notre perception du monde et dans nos prises de décision. Les mots que nous utilisons et les tournures que nous employons pour exprimer nos idées nous influencent, de façon quasi-subliminales, et influencent les autres. l’hypnose se sert de ces techniques pour pousser les individus à agir d’une certaine façon sous le contrôle de l’hypnotiseur. Il faut pouvoir maîtriser convenablement ces éléments de langage pour optimiser la communication, et la rendre le plus possible favorable à nos intérêts.

Imaginez. Vous êtes en train de passer votre permis de conduire. Il y a un énorme nid de poule au milieu de la route. L’instructeur peut alors formuler ses instructions de deux manières :

  • 1. « Ne pas roulez pas dans le nid de poule, là tout droit devant »
  • 2. « Passez sur la file de gauche »
  • D’après vous, quelle est la meilleure façon de vous donner les consignes ? Préférez-vous la première ou la seconde formule ? Vous allez peut-être être surpris, mais la seconde formule vous serait préférable ! En effet,, vous avez beaucoup plus de chances de mettre la roue dans le nid de poule dans le premier cas. Pourquoi ? Parce que la négation est plus complexe à traiter par notre cerveau que la positive. Il se focalise sur l’obstacle à éviter, pas sur l’alternative, qu’il doit chercher et qui lui demande donc plus d’effort. Cela peut sembler paradoxal. En effet, dans la deuxième formule, l’examinateur ne mentionne pas le nid de poule, donc si vous ne l’avez pas vu vous pourriez vous dire que vous risquez d’autant plus de rouler dedans. Mais en réalité, si vous êtes concentré et attentif, cette information sera d’une façon ou d’une autre traitée au bon moment par votre cerveau, sans en faire une information trop importante pour parasiter vos autres facultés de réflexion.

    Notre cerveau est tout à fait fascinant. Et bourré de paradoxes… Par exemple, à quoi pensez-vous maintenant si je vous dis de ne surtout pas penser à une coupe de framboises bien rose avec une tonne de crème chantilly par dessus ? N’y pensez pas ! Bon… Vous avez compris. ;-)

    Selon le même principe, préférez utiliser avec vos amis des tournures de phrases qui s’appuient sur des sensations agréables. Employez plutôt « Tu n’a pas l’air très zen ? » que « Tu as l’air d’être oppressé ? » : Mettez du positif chaque fois que possible ! Formuler une idée par la négative risque de faire dominer ce côté négatif. Voilà le vrai paradoxe : nous faisons advenir les choses que nous redoutons parce que nous en faisons une obsession, et nous les mettons involontairement au premier plan de notre communication lorsque nous nous exprimons.

    Autre exemple : pour vous coacher avant un événement important, un concours ou une compétition sportive par exemple, dites-vous « Cette fois, je gagne ! » plutôt que « Cette fois je ne perdrai pas »… Une simple petite phrase et quelques mots peuvent tout changer, essayez et vous verrez !