Technique d’influence et PNL : comment utiliser des mots “hypnotiques”

La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) distingue un certain nombre de mots qui résonnent au plus profond de chacun d’entre nous. Cela peut être lié à la charge affective qu’ils ont pour nous, à leur connotation culturelle ou sociale, ou encore à leur sonorité. Ces mots sont dits hypnotiques… En général nous employons ce genre de mots pour décrire des choses très personnelles, intimes même, du moins qui nous émeuvent le plus. Il suffit de bien écouter pour déceler ces mots hypnotiques, propres à chaque personne.

[amazon_link asins=’2954524707,2916149171,2733909525′ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’fa3b701c-89d8-11e7-b70a-3d75afc683d1′]

Si ces mots sont propres à chacun, n’y a-t-il pas malgré tout quelques formules universelles, ou un moyen de les capter dans le vocabulaire de chacun ? Oui. Parmi tous ces mots hypnotiques, il en existe un qui déclenche généralement l’attention et une certaine dose de réconfort chez tout le monde : son prénom. En effet, quoi de plus personnel ? Employez le autant que possible et vous créerez ainsi un rapport de proximité qui facilitera vos échanges.

[amazon_link asins=’2266227920,B01NGTN1LP,2359534882′ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’226f7da8-89d9-11e7-9fc9-3b75f9b9af4b’]

Quand vous entendez votre prénom, n’avez-vous pas le réflexe de vous retourner, de réagir ? Le simple fait qu’une personne emploie votre prénom, n’est-ce pas déjà là une forme de reconnaissance ? Si c’est une personne que vous ne connaissez pas encore très bien, ou même que vous venez juste de rencontrer, l’effet est encore plus fort. D’une certaine façon, c’est même flatteur de se dire que l’autre a retenu aussi vite notre prénom. C’est comme si vous comptiez déjà pour cette personne, comme si cette personne vous reconnaissait dans votre entière individualité…

Ne jamais prononcer le prénom d’une personne que vous côtoyez, c’est comme effacer progressivement une part de sa personnalité, comme gommer un peu de ce qu’elle est… Refuser d’utiliser le prénom des gens, c’est une façon de les rendre transparents, de les déshumaniser dans votre propre regard, et, petit à petit, dans leur propre regard.

[amazon_link asins=’B01N6E8DIS,2290008559,2266175998′ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’339cc56e-89d9-11e7-8fee-41f8471eb45f’]

Comment utiliser cette technique à votre tour ? C’est très simple. Prenons un exemple très concret : au lieu de commencer vos emails à Martine du service compta par “Bonjour, …” – adoptez plutôt “Bonjour Martine, …”. Idem lorsque vous saluez vos amis et relations, faites leur ce petit plaisir… dites leur prénom ! Sans en abuser, les gens que vous côtoyez souvent comme ceux que vous venez de rencontrer seront charmés par ce simple usage de leur prénom.

[amazon_link asins=’2850089117,2290028738,2806268508′ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’3fe2b575-89d9-11e7-be7a-d1c69826e9bf’]