Technique de récupération rapide : le “Power Nap” est-il efficace ?

Un “Power Nap”, c’est une sieste éclair. Cette technique offre une possibilité de récupérer rapidement sa fatigue, ou d’éviter d’aggraver cette fatigue.

Le Power Nap se fait de préférence en position assise, ce qui facilite le réveil après environ un quart d’heure de sieste. Le réveil est en effet partiellement provoqué par l’inconfort de la position assise.

15 à 20 minutes suffisent pour dormir en sommeil léger (et non en sommeil profond), mais cela est déjà suffisant pour assurer un minimum de sommeil réparateur. Cela permet surtout d’éviter temporairement les accès de somnolences et les risques qui en découlent

La position assise est préférable à la position allongée, car lorsque l’on est allongé le sommeil risque généralement d’être plus long et de faire atteindre des stades profonds. Il sera alors plus difficile d’émerger si le réveil a lieu avant la fin d’un cycle, le réveil étant en effet ralenti par l’inertie du sommeil.

Dans quels cas un Power Nap peut s’avérer utile, voire salvateur ? La situation la plus évidente est : lors de la conduite automobile. Au volant, la somnolence doit être un signal immédiat pour interrompre la conduite le plus vite possible, car cela signifie que le sommeil peut survenir brutalement – et entraîner un accident malheureusement tout aussi brutal… Dans ce cas, la meilleure réaction à adopter est la suivante : stimulez-vous en mettant la radio, en ouvrant les fenêtres pour rouler jusqu’au premier parking, arrêtez-vous dès que possible et dormez ! 15 à 20 minutes de Power Nap sans quitter votre siège peuvent dès lors suffire pour récupérer une vigilance permettant de repartir.

Au cours d’une journée de travail, même si n’avez pas à conduire de voiture, il peut s’avérer pertinent de vous organiser pour vous réserver quelques plages horaires de Power Nap. La majorité des problèmes surviennent avec des personnes fatiguées. Des ventes sont manquées, des négociations sont ratées, des disputes éclatent et des incompréhensions pouvant mener à des désastres surviennent souvent à cause d’un mauvais sommeil.

Concernant les orateurs, les conférenciers ou les politiciens, il faut parfois oser retarder le début d’un meeting ou d’une interview pour s’autoriser un Power Nap de 20 minutes maximum dans un lieu dédié, idéalement une salle privée que l’on peut fermer à clef. Quand on a nulle part où aller, il reste l’option de s’installer dans les toilettes, tout simplement. Cela peut sembler ridicule, mais cette technique vous sauvera d’une situation bien pire encore si vous n’avez pas toute votre vigilance. Plus vous êtes en forme, plus vous pouvez être charismatique. Pensez-y, et n’oubliez pas que le meilleur moyen est de prévenir ce genre de problème en limitant le plus possible votre dette de sommeil !