Eléments pour une nouvelle rhétorique

La rhétorique est l’art de la persuasion. C’est une discipline en réalité mal connue, qui fascine autant qu’elle inspire la méfiance. A priori tout le monde pense qu’il vaut mieux être convaincant que déplaisant… N’est-ce pas ? Mais peu de gens accepteraient de tromper les autres délibérément, de les manipuler, et, surtout, personne ne supporterait de l’être…

Les beaux parleurs

La rhétorique a suivi un double mouvement, contradictoire et finalement destructeur pour son image. D’un côté, en s’érigeant comme science du discours, c’est-à-dire en se structurant comme étude formelle de la langue, et elle s’est finalement limitée à recenser les figures de style… De l’autre côté, comme ensemble de techniques manipulatrices de l’auditoire, elle est devenue une méthode pour politiciens, commerciaux et gourous sans scrupule…

La plupart des professionnels de la communication travaillent sur le discours en lui-même (c’est la dimension intellectuelle), mais aussi et surtout sur le support de ce discours, à savoir l’orateur lui-même (c’est la dimension plus physique…).

Le travail sur le discours concerne les formes de l’argumentation, la formulation, le vocabulaire, les slogans, la logique et la dialectique. Le travail physique de l’orateur consiste, quant à lui, à travailler la gestuelle, le langage corporel… A modifier l’attitude de l’individu qui doit s’exprimer, l’amener à maîtriser son corps et son évolution dans un cadre spatial donné.

Ce n’est pas seulement la gestuelle, ni les seules expressions faciales et corporelles. Il s’agit d’un travail de fond, invisible au premier abord, visant à développer par des exercices spécifiques différentes parties du corps sollicitées lors de tout type d’interaction. Il s’agit de maîtriser autant que de décoder ses gestes afin de construire l’image la plus adaptée en fonction de son public et du message qu’on veut lui faire passer.

Pourquoi apprendre à mieux communiquer

Nous l’avons déjà dit plusieurs fois sur ce blog et nous le répétons. Prendre la parole en public, animer une réunion, débattre ou négocier, intervenir sur un plateau télé, répondre à des journalistes… Dans toutes les phases d’un projet associatif, à tous les niveaux d’un engagement politique, il est indispensable de manier efficacement les outils de la communication verbale. S’exprimer avec éloquence est le meilleur moyen de servir ses convictions.

Sur ce blog, nous donnons de nombreuses techniques et astuces pour mieux s’exprimer, préparer des discours et gagner en force de persuasion. Notre démarche a pour vocation de former les leaders d’aujourd’hui et de demain en contribuant à l’amélioration et au perfectionnement de leur prise de parole. Chef d’entreprise, responsable associatif, militant ou cadre de parti politique : toute personne ayant des responsabilités ou défendant un projet est amenée à s’exprimer face à d’autres personnes, parfois en petit nombre lors d’entretiens ou de négociations difficiles, parfois en très grand nombre face à des foules aussi exigeantes que versatiles. Si un bon orateur est un orateur qui sait improviser, à l’inverse on ne s’improvise pas bon orateur. Seule une préparation efficace assure le succès.

Au-delà de cette “collection” de techniques et d’astuces, ou même de méthodes, c’est un travail bien plus profond qu’il s’agit de mener : (re)construire une nouvelle rhétorique