Vivre à l’international : (ré)apprendre à dormir avec des horaires décalées

Quand on cherche à developper son activité à l’international et que l’on passe de plus en plus fréquemment d’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre, pour des durées toujours plus courte, le jetlag et la fatigue se font vite sentir. Cela peut d’autant plus vous être préjudiciable selon que votre activité relève du coaching ou de la formation. Vous vous devez en effet de cultiver votre charisme et votre leadership afin d’être performant en tant que coach, or il y a un lien inversement proportionnel entre le charisme et le manque de sommeil.

Lire aussi : Technique de leadership : mieux maîtriser son sommeil pour décupler son influence et son pouvoir d’action

Beaucoup d’autres métiers, certains très localisés sont également concernées par ces décalages horaires : activité de maintenance, militaires, sécurité et sûreté… Ces métiers imposent des horaires décalées qui entrainent des perturbations du sommeil. Cela a des conséquence non négligeables sur l’organisme, voyons donc comment gérer au mieux ces perturbations a travers 3 chiffres qui révèlent tous les méfaits du manque de sommeil :

Lire aussi : 6 choses à connaître pour mieux maîtriser son sommeil

Attention a la 26e heure…

“26” : le manque de sommeil entraine une dégradation des performances physiques et mentale dès la 26e heure de privation de sommeil. Lorsqu’on est debout depuis 8h, si les circonstances ne permettent pas de se reposer pendant la nuit qui arrive, il faut impérativement se ménager la possibilité de faire au moins une petite sieste à partir de 9 ou 10h le lendemain matin ! Pour les grands voyageurs, il est impératif de maitriser des techniques de récupération rapide et notamment le Power Nap.

Attention aux nuits de moins de 6 heures

“28%” : un chiffre qui a de quoi inquiéter ! En effet. c’est le pourcentage d’augmentation du risque de diabète de type 2 quand on dort moins de 6 heures par nuit. Bref, l’idéal est de se ménager des nuits de 8 heures minimum chaque fois que possible. Si vous arrivez d’un vol long courrier et que vous n’avez pas pu vous reposer correctement dans l’avion, allez vous coucher directement, ne cherchez pas à sortir à tout prix.

Lire aussi : Les 7 clefs d’un bon sommeil : comment mieux dormir, mieux récupérer, mieux se reposer pour mieux profiter !

Vous avez 1 chance sur 3 d’être concernés…

“1/3” : en France, 1 personne sur 3 souffre d’un trouble du sommeil. Oui, une personne sur trois ! Essayez donc d’être l’une des deux autres en suivant nos recommandations. Le sommeil est rythmé par une horloge biologique interne qui peut se dérégler, notamment en cas de travail de nuit ou de travail posté, ou encore de longs voyages. Le décalage horaire n’altère pas seulement la durée de la nuit ou la longueur du temps d’éveil, mais également les temps de repos, qui se voient considérablement raccourcis

Lire aussi : Fatigue V.S. Leadership : attention à la « dette de sommeil » et aux somnolences !