Voyez grand ! Mais restez crédible…

Comment rendre votre idée plus attractive, tout en faisant en sorte qu’elle reste crédible ? Une idée qui n’est pas ambitieuse ne fait pas rêver. Mais une idée trop ambitieuse peut faire peur, ou sembler fausse et exagérée… Il faut donc trouver le juste dosage.

Ce qui compte, c’est avant tout que les gens croient à votre idée, pour qu’ils la retiennent et qu’ils se mettent à en parler autour d’eux. Une idée crédible est plus facilement crue. Mais pour cela la crédibilité doit pouvoir être testée. Certains détails parlants sont plus efficaces qu’une montagne de statistiques. Parfois, une anti-autorité est une bonne autorité.

Astuce : Trouvez un exemple énorme qui ôtera le besoin d’expliquer le reste (« Si je peux le faire ici, je peux le faire partout »).

Par ailleurs, votre idée doit être solide et extérieurement crédible : mentionnez par exemple une autorité externe (scientifique par exemple) donne de la crédibilité au message si elle est mentionnée. Comme évoqué plus haut, ne anti-autorité peut aussi être forte : la femme morte du cancer à 31 ans ou le pneumologue ? L’association gouvernementale des sans-abris ou une personne qui était SDF il y a encore deux ans ? La figure du rebelle ou le contre-exemple peuvent servir à merveille votre propos.

[amazon_link asins=’2290027405,288911693X,2290028762,2290339954,2081379511,2810420939′ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’6dcf3673-0fab-11e7-8288-47fc6c6b20ba’]

Si votre idée doit être extérieurement crédible, elle doit aussi être intérieurement crédible. Une idée concrète est plus crédible qu’une idée abstraite. Les résultats détaillés d’une étude statistiques comprenant 5 différents pourcentages, ou une équipe de 11 joueurs de football dont 4 seraient X, 5 Y et 2 Z » ? « Un tiers de la classe échouera« , ou « votre voisin de gauche ou de droite échouera, si ce n’est vous » ? Les statistiques doivent illustrer des relations, mais ne doivent pas être votre idée. La crédibilité d’un livreur serait « nous avons livré le dernier volume d’Harry Potter avant la fermeture des bureaux »… L’exemple concret fait ici toute la différence.

Voyez grand, mais sachez raison garder, et référez-vous à des éléments concrets de la vie de tous les jours, ou du quotidien des personnes à qui vous vous adressez. Ainsi le message passera mieux, les gens y croiront et le retiendront, puis n’hésiteront pas à en parler autour d’eux. Le tour est joué !

[amazon_link asins=’1507792298,6131511306,2081363348,2212560788,1543224938,2253061204,B017GG24DQ’ template=’ProductCarousel’ store=’panier-21′ marketplace=’FR’ link_id=’aa6d3fbc-0fab-11e7-8d00-1d0949dfb531′]